Traces du passé

Parfois, les noms de maisons sont encore là mais personne ne semble plus vouloir leur présence… Certaines plaques sont d’ailleurs comme des palimpsestes sur lesquels plusieurs traces de noms superposées s’emmêlent, illisibles.

Le crépi de la façade laisse apparaître en relief un très discret flamand rose : c’était le nom de la maison. Mais l’indice lui-même est de plus en plus fragile…