1er jour

Le débarcadère, l'hôtel et le loueur de vélos sont très proches ! Avant midi, nous sommes sur les vélos. Emplettes pour le repas et cap sur le nord-ouest via de nombreuses criques. Nous arrivons à la pointe des Poulains, célèbre grâce à Sarah Bernhardt.

Il y a aussi un passage submersible (attention aux horaires des marées).

On a beaucoup aimé l'histoire du gardien de phare, qui a demandé à faire construire un garage car il devait amarrer sa Méhari les jours de grand vent : elle s'envolait !

Passage au port de Sauzon...

Puis baie de l'Apothicairie, et surplomb impressionnant de la grotte.

La grisaille persiste l'après-midi... dommage pour les photos (on arrive quand même à en faire quelques unes, n'est-ce pas, Anne ?), mais pas de problème pour le vélo. Retour vers 16h.

2ème jour

Promenade sur le port avant le petit déjeuner. La météo, lue dans la capitainerie, est peu engageante... Puis finalement départ assez tôt, en passant par une porte dans les murs Vauban qui entourent la ville du Palais. Puis cap sur la côte sud. On laisse les vélos près de Port Coton, puis on randonne à pied (3 heures), le long de la côte, jusqu'au port de Donnant.
Les routes sont très sympas. On remarque souvent un panneau qui interdit de descendre les fortes côtes sur son vélo... On n'avait jamais vu ça auparavant... Une édition limitée pour l'île ?

Très belle randonnée. La sirène de Belle-île nous intrigue. Il paraît qu'elle fonctionne encore de temps en temps par temps très brumeux...

Nous rentrons vers 16 h après un très grand bol d'air ! Les joues sont rouges (on est quand même fin octobre) mais la météo nous a encore permis d'être dehors toute la journée. Le tout dans une ambiance très reposante, car il y vraiment très peu de monde sur les routes et les chemins !

3ème jour

Pluie la nuit...

... mais grand soleil au réveil, comme le témoigne la photo ci-dessous de la citadelle Vauban !

Nous partons un peu plus tard (il faut bien rendre la chambre...) vers Locmaria, plein est.

Il y a plus d'animaux que d'humains !

On retourne ensuite par les Grands sables, toujours avec un temps superbe.

L'arrivée au Palais se fait encore par une petite route magnifique.

La grisaille persiste l'après-midi... dommage pour les photos, mais pas de problème pour le vélo. Retour vers 16h. Après cette bonne journée, visite de la citadelle Vauban.

Et voilà !