9/07/01 - 16/07/01

environ 600 km

 

Je ne me souviens plus pourquoi nous avions décidé de se lancer dans cette étrange expérience... Personne autour de nous n'avait jamais essayé ce genre de truc, et nous-même n'étions pas vraiment sportifs, surtout depuis l'accident. J'avais repris le vélo, un des seuls sports que je pouvais faire alors, mais simplement pour se balader, "comme tout le monde" !

Nous avions laissé les enfants (4 et 8 ans à l'époque) chez leurs grands-parents à Durtal (49), et nous sommes partis de là-bas pour faire une boucle qui devait faire plus que les 586 km qu'on a faits ! En effet, nous avons dû abandonner à cause de la pluie (défense de rigoler dans le fond !) : pas d'équipement, pas d'expérience... La rando n'a donc pas duré la semaine initialement prévue, mais seulement 5 jours.

Le problème principal, rétrospectivement, est que nous avons pris très peu de photos... Voici les quelques rescapées :

Des pâtes, oui, mais à l'eau !

Petit à petit, nous avons appris à nous "chouchouter" un peu lors des randonnées cyclistes, mais pour cette première édition, c'est un menu très spartiate qui nous attend le premier soir...

Fière allure, non ? L'équipement aussi est venu petit à petit, en éprouvant au fil des années des besoins de plus en plus "techniques".

Dès cette première tentative nous sommes conquis par cette manière de vivre !

Le calme, l'effort, la "rusticité" de nos journées nous ont séduits immédiatement.

 

Une antique éolienne croisée lors de cette balade.

Et voilà donc l'arrivée... Mouillés mais souriants... Après une longue étape de 160 km sous la pluie et face au vent... Vive le vélo !
Nous avions pu heureusement acheter des capes "Jeantex" de plutôt bonne qualité en cours de route : elles ont duré 10 ans, et sont maintenant remplacées par des Vaude.

Et voilà !