Nous partons pour quelques jours entre Belgique et Pays-Bas. Nous devions faire une rando de 15 jours comme d'habitude, mais je n'étais que moyennement motivé et la météo m'a découragé complètement, ce qui a raccourci le voyage...

Lundi 17 juillet : Tournai - Gand, 83 km

cliquez pour voir l'étape :

Départ après avoir laissé la voiture dans la famille, on traverse Tournai pour suivre l'Escault (Schelde en flamand) pendant une bonne partie de la matinée. Nous y croiserons de très nombreuses péniches de transport pendant tout le voyage.

P1390145

P1390147

Puis pique-nique sur les quais à Audenarde et café sur la belle place du beffroi flanquée de vieux bâtiments gothiques... Mais la place est en travaux et donc pas de photos ! On suit ensuite l'Escault jusqu'à Gand.

A Gand, peu de monde... jusqu'au centre où se déroule la fête annuelle de Gand (Gentse Feesten) ! Alors là, ce n'est plus pareil... concerts, restaus, bars, la foule :

P1390189

 Nous y allons le soir, manger un morceau, boire une bière et écouter la musique.

P1390185

 Ceci dit, nous trouvons la vieille ville de Gand très sympa, peut-être à re-découvrir en-dehors des périodes de fêtes...

P1390177

Nous rentrons au camping pas trop tard, à l'heure où l'ambiance est encore bon enfant.

Mardi 18 juillet : Gand - Bruxelles, 83 km

cliquez pour voir l'étape :

Le matin, nous décidons de repasser par le centre de Gand avant de poursuivre... Il est méconnaissable !

P1390190

Ensuite, la sortie de Gand est longue et peu plaisante. Nous suivons à nouveau l'Escault mais nous comprenons tardivement que nous sommes sur la mauvaise rive : l'autre est très bien aménagée, alors que la nôtre est régulièrement coupée et déviée (sans informations), ce qui à la longue nous fait perdre beaucoup de temps.

Café du midi à Wieze, puis jolie piste cyclable de Moorsel à Opwijk (ancienne voie ferrée), qui traverse des canaux.

P1390192

A une dizaine de kilomètres de Bruxelles, on apprécie de voir l'atomium apparaitre au milieu des champs !

 P1390193

Mais c'est au prix de quelques kilomètres pavés sur la fin de l'étape... Le bruit de la vaisselle dans les sacoches est très particulier ! Nous rejoignons ensuite facilement l'hôtel avec les couloirs cyclables.

P1390195

Mercredi 19 et jeudi 20 juillet : promenades dans Bruxelles

On roule dans Bruxelles sans bagages et c'est très agréable malgré les pavés, le vent violent et les orages avec la pluie...

Entre autres, nous visitons la villa Empain, que nous aimons beaucoup, en particulier un artiste exposé : Chun Kwang Young.

P1390204

Une des oeuvres de Chun Kwang Young :

P1390211

Un détail : chaque oeuvre est constitué de milliers de petits paquets emballés à partir de papier traditionnel coréen et ficelés.

P1390207

Ensuite, expo à Centrale For Contemporary Art "Où sont les sons ?" qui nous laisse sur notre faim...

Encore une expo, à Bozar, lieu toujours aussi plaisant (expo Plaizier), puis repas avec Chloé dans le quartier européen... Bruxelles est agréable à vélo ! Mais attention toutefois aux voitures, même dans ces pays où le vélo est roi : une portière ouverte brusquement devant Anne qui pédalait alors qu'on se rendait chez Chloé l'a envoyée valdinguer... résultat : un bleu au menton !

Une bonne bière pour oublier nos mésavantures, et ça repart !

P1390196

Vendredi 21 juillet : Bruxelles - Herentals, 77 km

cliquez pour voir l'étape :

Après de longues tergiversations, car je souhaitais déjà arrêter la boucle..., on décide de continuer quand même. L'essentiel se fera le long de canaux, dès la sortie de Bruxelles :

P1390288

J'apprécie le pont de Buda, à Vilwoorde, modèle typique pour le Meccano smile

De temps en temps, il y a quelques imprévus, comme des pistes qui s'arrêtent d'un coup, ou qui sont en réfection :

P1390318

P1390311

Mais la plupart du temps, les pistes sont très bonnes :

P1390319

Café sur la place de Malines :

P1390314

Puis pique-nique au centre ville de Lierre. A l'arrivée, le petit camping situé à quelques kilomètres d'Herentals est tout à fait à notre goût.

Samedi 22 juillet : Herentals - Dorst (NL), 77 + 13 km

cliquez pour voir l'étape :

On débute le parcours en surplombant un canal et des péniches (comme d'habitude !)... Café sur la place du marché de Turnhout, bondée de monde.

P1390320

Puis des kilomètres de zones agricoles avec de très grandes serres, modernes, propres :

P1390324

La "campagne" est très dense, et on a beaucoup de difficultés pour trouver des coins pour une pause ! En poursuivant, on tombe sur la Route de l'enclave, la zone a eu une histoire mouvementée pendant la guerre, avec notamment une frontière électrifiée sur des centaines de kilomètres entre la Belgique et les Pays-Bas.

P1390326

P1390327

Café à Baarle-Nassau, ville enclavée/exclavée B/NL. Son histoire est assez complexe, je vous laisse la découvrir par vous-même ! Ce qui est sûr, c'est qu'on voit partout les deux drapeaux, et que ça attire beacoup de touristes... Comme la ville n'a pas grand'chose d'autre que ce statut (mauvaise langue !), les habitants souhaitent à tout prix le conserver.

 P1390332

Ensuite, route forestière, installation au camping avant quelques gouttes de pluie.

P1390333

P1390335

On décide l'aller prendre un verre à Oosterhout avant la pluie :

P1390338

Puis retour au camp sous le début d'une longue pluie qui durera une partie de la nuit, avec des morceaux d'orages dedans. Heureusement, il y a une petite salle avec électricité dans laquelle nous mangeons, lisons, téléphonons, surfons...

P1390339

Comme la tente est à moitié sous les arbres, cela goutte toute la nuit, bien après la fin des averses, et l'intérieur de la tente est un peu mouillé. Moi qui voulait déjà arrêter, je bougonne et je persiste à vouloir faire demi-tour, surtout que les prévisions sont terribles pour les 5 jours à venir...

 

Dimanche 23 juillet : Dorst - Herpen, 78 km

cliquez pour voir l'étape :

Au tout début, le temps est à l'éclaircie. Nous roulons tranquillement jusqu'à 10 heures (pause courses dans un petit supermarché) et le temps commence à se détraquer à nouveau.

P1390320

Nous suivons un canal pendant une dizaine de kilomètres.

P1390344

Puis nous sommes rattrapés par de grosses pluies à 's-Hertogenbosh, à tel point que nous devons pique-niquer sur les marches protégées d'une entrée d'immeuble de bureaux :

P1390345

Le ciel se découvre peu après, ce qui nous permet de boire un café dans les vieilles rues de la ville, avec un beau centre historique. Nous repartons avec la route cyclable F59, entre 's-Hertogenbosh et Oss. Cette route est très agréable à suivre, mais d'autres trombes d'eau nous obligent à raccourcir un peu l'étape et à prendre l'hôtel au lieu du camping... Cette fois, c'en est trop pour moi, demain on prend le train vers le sud (Tournai) et on rentre à la maison !

P1390363